Etude acceptée dans une Revue Scientifique ORL : évaluation d’une prise en charge de sophrologie spécifiquement adaptée aux acouphènes

Le Comité de Rédaction de la Revue scientifique Les Annales françaises d’oto-rhino-laryngologie et de pathologie cervico-faciale vient d’accepter ce 26 juillet 2019 la publication de l’étude que nous avions soumise en janvier. Cette étude a été initiée par le Pôle Sophrologie et Acouphènes, un réseau de sophrologues spécialisés dans les troubles de l’audition. 17 sophrologues* français et suisses ont utilisé entre février 2016 et mai 2017 un même protocole pour la prise en charge de patients souffrant d’acouphènes subjectifs.


Titre de l’étude : Première évaluation de la prise en charge sophrologique des acouphènes subjectifs / First assessment of a sophrology programme adapted to subjective tinnitus.

Les auteurs : Grévin P., Ohresser M., Kossowski M, Duval C., Londero A.

Objectifs de l’étude : Evaluer l’efficacité d’un protocole de sophrologie adapté à la prise en charge des acouphènes subjectifs invalidants en déterminant, sans comparaison à un groupe contrôle, si cette technique permet d’atténuer le handicap associé à la perception acouphènique.

Matériels et méthodes : Une population de 140 patients consécutifs (18-83 ans) a bénéficié d’un protocole comprenant 6 à 8 séances de sophrologie sur une période de 2 à 4 mois. L’effet de ces séances a été évalué en comparant l’évolution des scores pré/post traitement du Tinnitus Handicap Inventory (THI), un questionnaire validé mesurant le handicap induit par les acouphènes.

Résultats : Il a été observé une amélioration des scores moyens de THI, avec pour 59,2 % des sujets traités une décroissance supérieure à 20 points, ce qui constitue une réduction ayant une valeur clinique significative.Cette amélioration est indépendante de l’ancienneté des acouphènes (> ou < 6 mois), de leur origine (traumatisme sonore ou choc émotionnel) et porte sur les trois sous-échelles du questionnaire THI (fonctionnelle, castastrophique et émotionnelle).

Nous communiquerons davantage sur le contenu de l’étude, les résultats, la discussion et les conclusions dès la publication de l’article dans la revue scientifique. Vous pouvez dès à présent manifester votre intérêt en écrivant à Patricia Grévin sur cette adresse-mail pg[at]pole-sophrologie-acouphenes.fr

*Les sophrologues ayant suivi les patients : Claire Duval (Paris), Corinne Bontemps (Genève), Dominique Bolusset (Nancy), Véronique Daniel (Aramon), Blandine Dubois (Pontoise), Virginie Dalmau (Salon de Provence), Christine Chauvin (Montigny le Bretonneux), Mathilde Hauss (Paris), Geneviève Hénaut (Caen), Véronique Galpin (Vaires sur Marne), Patricia Grévin (Paris et Cabourg), Christophe Jouffre (Mulhouse), Caroline Manifacier (Lieusaint), Evelyne Renardier (Paris), Marie-Danielle Vérin (St Hilaire de Riez), Anke Spath (Paris), Céline Zagury (Boulogne Billancourt).