Mieux vivre avec ses acouphènes

Les acouphènes touchent 15% de la population

Les acouphènes désignent des bruits entendus de manière continue ou intermittente "dans l’oreille" ou "dans la tête" en l’absence de tout stimulus externe ou interne.

On estime que ce phénomène commun touche environ 15% de la population à un moment ou à un autre de la vie. Dans 95% des cas, les acouphènes n’ont aucune gravité. Les origines des acouphènes sont variées, mais elles sont le plus souvent liées à une perte auditive apparue suite à un traumatisme auditif ou à l’usure de l’oreille liée à l’âge, ainsi qu’à un choc émotionnel.

Si les acouphènes deviennent chroniques, il est alors important de consulter rapidement un Orl spécialisé dans les acouphènes.

Parcours patient auprès d’un Orl spécialisé acouphène

Voici un reportage d’un patient effectuant une acouphénométrie au centre ORL Falguière à Paris et suivi par le docteur Michel Kossowski.

Ce patient raconte

J’ai commencé à avoir des acouphènes il y a peu près un an ou deux je n’avais pas le sentiment d’avoir des acouphènes je n’en avais pas en permanence mais j’avais le sentiment le soir en me couchant d’entendre quelque chose, un bruit inhabituel qui n’était pas dans la pièce. Ça me fait angoisser. L’acouphène plus on angoisse, plus il existe.

Le docteur Michel Kossowski le questionne pour savoir comment est apparu cet acouphène, dans quelles circonstances ?

Le patient lui indique
Suite à des travaux qui jouxtaient l’endroit où je travaille. C’est suite à ça que cet effet de pression dans les oreilles

Le docteur Michel Kossowski

Les acouphènes sont une pathologie complexe quand l’oreille n’entend pas certaines fréquences, le cerveau les fabrique, pour l’instant il n’existe pas de traitement qui les fasse disparaître à 100 % , il faut aider le patient à être maître, à ne pas se laisser guider par les acouphènes et là c’est tout ce qui est technique de relaxation, de sophrologie

Le Pôle Sophrologie et Acouphènes® créé par Patricia Grévin a mené récemment une étude observationnelle et comportementale pour évaluer l’impact d’un protocole de sophrologie spécifique acouphènes. 17 sophrologues répartis sur toute la France ont participé à cette démarche de recueil de données entre février 2016 et mai 2017. 230 anamnèses de patients ont ainsi été recueillis dont 142 concernent des patients ayant répondu au questionnaire THI au début et au terme du protocole sophrologie spécifique acouphènes.
Les premiers résultats montrent une baisse très significative du niveau de handicap lié à l’acouphène à l’issue du protocole de sophrologie spécifique acouphènes. Cette baisse de handicap se retrouve être dans les mêmes rapports que l’étude de 2011/2012.
La valeur moyenne du THI obtenue en début de protocole sur les 142 patients est de 51,42 ±18,74. Le THI final moyen pour ces patients en fin de protocole est de 25,16 ±14,59, soit une baisse de plus de 26 points.

Le Pôle Sophrologie et Acouphènes® créé par Patricia Grévin c’est plus de 135 sophrologues spécialisés dans la prise en charge des acouphènes et/ou de l’hyperacousie. Pour trouver un sophrologue près de chez vous.

Source : ce reportage est issu de l’émission "William à midi" du lundi 5 février 2018 présenté par William Leymergie sur C8